Mot du Maire

A la tombée de la nuit s’agitent dans l’ombre,

Tapis, vils mensonges et basses calomnies.

Jetant le discrédit pour une belle agonie,

L’esprit belliqueux empreint de haine sombre.

Sans égard et sans gêne, commères et compères

Répandent l’ivraie dans la fureur et le tourment.

Sans retenue, ils jettent en pâture leurs pairs.

Sans amour, sans saine pudeur, leur esprit gourd ment.

Aucune loi, aucune morale ne les arrête.

Dans le cœur, il viole l’intimité de la foi.

Accusant à tort, aujourd’hui comme autrefois,

Au nom de la vertu, l’inquisition s’apprête.

 

 

Jean-Christophe Charbit

29 mai 2018

 

Chères Aulnaysiennes, Chers Aulnaysiens,

 

Je n’étais pas un proche mais un opposant résolu. Nous n’étions pas en accord sur de nombreux points.

Cependant, malgré nos différends, je rends hommage au Maire qu’elle fut et à son engagement au service des Aulnaysiens.

 

La commune a respecté les dernières volontés de Madame Delaunay et le souhait de sa fille en ne participant pas à la cérémonie et à l’organisation des obsèques.

 

Je crois qu’il serait bon de ne pas écrire ou tenir des propos outranciers sur la question. Les élus en place ne sont pas responsables du décès de Madame Delaunay et les convictions religieuses appartiennent à la sphère de la vie privée.

 

Je vous remercie pour l’attention apportée à ces quelques mots,

Bonne fin de semaine,

Cordialement,

 

Jean-Christophe Charbit

Maire d’Aulnay-sur Mauldre